Accueil » Liste des cours » Écrire les voyelles nasales (A2)

Écrire les voyelles nasales (A2)

Les voyelles nasales
Droit d’auteur: sharpner / 123RF Banque d’images

Les voyelles nasales sont une particularité de la langue française. Elles sont  difficiles à prononcer et à écrire. Il y en a quatre :

  • [ɛ̃] ;
  • [ã] ;
  • [õ] ;
  • [œ̃].

 

 

 

Présentation

 

Les voyelles nasales [ɛ̃], [ã], [õ] et [œ̃]  ont toutes un point commun : elles s’écrivent avec un n ou un m.

 

 

 

Son  [ɛ̃]

 

Il s’écrit  aim, ain, ein, im, in, ymyn ou en. 

 

Le m se place devant un p ou un b : simple, sympathie, symbole…

 

La lettre  n se situe devant les autres consonnes : synthèse, teint, peindre…

 

Les graphies aim, ain, ein, in et ym se situent à la fin de certains mots : faim, gain, pain, plein, sein, fin, vin, thym… 

 

La graphie en se situe après  un é, n i ou un y. On la trouve en fin ou en milieu de mot : coréen, européen, rien, bien, combien, italien, bienfait, moyen

 

Malgré tous ces repères il est très difficile de trouver la bonne orthographe.  Il faut se baser sur l’orthographe des mots de la même famille pour faire le bon choix.

Voici des suites de mots de même origine :

  • sympathie – sympathique ;
  • symbole – symbolique ;
  • synthèse – synthétique ;
  • fin – final – finir ;
  • vin – vinicole ;
  • bien – bienfait ;
  • teindre – teinture ;
  • craindre – crainte ;
  • peindre – peintre – peinture.

 

 

 

Son [ã]

 

Il s’écrit am, em, an ou en.

 

On trouve le m devant un p ou un b : lampe, chambre, tempête, sembler…

 

Le n se situe devant les autres consonnes : chant, lent, danse, sens, lancer, rendre…

 

Le problème est de savoir s’il faut mettre un a ou un e. Le seul moyen de choisir entre les deux lettres est de connaître un autre mot de la même famille.

 

Voici des suites de mots de même origine :

  • angle – angulaire ;
  • cendre – cendrier – cendré ;
  • chant – chanter – chanteur ;
  • danse – danser – danseur ;
  • sens – sensitif – sensoriel ;
  •  lancer – lanceur ;
  • lampe – lampadaire ;
  • sembler – ressembler.

 

La graphie aon se trouve à la fin de deux mots : paon (animal) et  taon (insecte).

 

 

 

Son [õ]

 

Il s’écrit om ou  on.

 

On trouve le m devant un p ou un b : compliqué, complet, plombier, lombaire.

 

Le n se situe devant les autres consonnes ou en fin de mot : bonté, condition, onctueux, long, patron, édredon

 

 

Son [œ̃]

 

Le son [œ̃] s’écrit um ou un.

 

La graphie m se situe devant un p ou un b ou en fin de mot:    jumper, humble, parfum

 

On trouve le n devant les autres consonnes ou en fin de mot : lundi, emprunt, aucun, chacun, opportun, commun

 

 

 

Exercices

 

Commencez par ces exercices sur l’orthographe du son [ɛ̃].

Exercices

 

Faites les exercices sur l’orthographe du son [ã].

Exercices

 

Continuez avec des exercices sur l’orthographe du son [õ].

Exercices

 

Terminez avec l’orthographe du son [œ̃]. Complétez les mots avec n ou m


J’ai vu  u ami.


Le parfu est un produit cosmétique. 


Le lu...di, je commence à travailler.


Ju
...per est un anglicisme.


Cette personne est hu...ble. 


Il n’y a aucu client.


Chacu d’eux a écouté attentivement. 


Je te donnerai toutes les informations au moment opportu.


Nous avons un ami en commu.

Ils ont contracté un empru...t.

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright décembre 2016 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.