Accueil » Liste des cours » Voix passive : une autre manière de s’exprimer (B1)

Voix passive : une autre manière de s’exprimer (B1)

s'exprimer à la voix passive
Droit d’auteur: ak4rt7 / 123RF Banque d’images

La voix active et la voix passive sont deux manières différentes de dire la même chose. Dans cet article, je vous explique la différence entre ces deux formes d’expression. Je  vous indique aussi  les conditions nécessaires et les étapes à suivre pour s’exprimer à la voix passive.

 

 

 

 

Présentation

 

Dans une phrase à la voix active, le sujet désigne l’être animé (personne ou animal) qui réalise l’action.

 

Exemples

Le chat chasse la souris.

Paul a cassé le vase.

 

Dans une phrase à la voix passive, le sujet désigne l’être animé ou l’objet qui subit l’action.

 

Exemples

La souris est chassée par le chat.

Le vase a été cassé par Paul.

 

Quelle que soit la voix employée, on dit la même chose mais d’un point de vue différent.

 

Voyons les conditions nécessaires à la voix passive.

 

 

 

I Conditions pour s’exprimer à la voix passive

 

Normalement, on parle à la voix active. On peut passer à la voix passive, si et seulement si certaines conditions sont respectées.

 

Pour mettre une phrase à la voix passive, il faut :

  • que le verbe initial exprime une action  ;
  • qu’il y ait un complément d’objet direct (C.O.D.) ;
  • que le sujet soit un nom, un groupe nominal (ensemble de mots) ou un pronom indéfini.

 

Complément d’objet direct (C.O.D.)

Quand il y a un complément d’objet direct (C.O.D.), il n’y a jamais la préposition à ni la préposition de. On dit que le verbe est transitif direct.

 

Exemples

Le chat chasse la souris.

Paul ramasse un coquillage

Marie achète la veste orange.

 

Vous pouvez constater que dans chaque phrase, le verbe n’est suivi d’aucune préposition.

 

 

 

II Construction d’une phrase à la voix passive

 

Reprenons l’exemple initial : Le chat chasse la souris.

 

Le chat chasse la souris.
(sujet) (verbe chasser au présent de l’indicatif) (C.O.D.)

 

Voyons maintenant la même phrase à la voix passive.

 

Le C.O.D. devient sujet : La souris…

L’auxiliaire être se met au même temps que le verbe initial : La souris est…

On ajoute le participe passé du verbe initial : La souris est chassée…

On ajoute la préposition par : La souris est chassée par…

Le sujet devient complément d’agent : La souris est chassée par le chat.

 

La souris est chassée par le chat.
(sujet) (auxiliaire être au présent de l’indicatif) (participe passé du verbe chasser) (préposition) (complément d’agent)

 

1. Dans une phrase à la voix passive, c’est l’auxiliaire être qui se met à la personne adéquate. Il se conjugue aux temps et mode du verbe initial.

2. On ajoute le participe passé de ce dernier.

3. Avec l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde avec le sujet (pour en savoir plus sur l’accord du participe passé, consultez l’article suivant : article.)

 

Dans certains cas, on emploie la préposition de au lieu de la préposition par. Cela dépend du verbe.

 

Les verbes qui s’accompagnent de la préposition de sont ceux qui expriment :

  • les sentiments (aimer, estimer, adorer, etc.) ;
  • les activités intellectuelles (connaître, oublier, accepter, etc.) ;
  • les localisations (suivre, précéder, accompagner, etc.)

 

Exemples

Pauline est aimée de tous.

Cette personne est connue de tout le monde.

Jean est accompagné d’un ami.

 

À la voix passive, c’est l’auxiliaire être qui situe l’action dans le temps.

Pour mieux comprendre, regardez ce tableau comparant la voix active et la voix passive.

Voix active Voix passive
Le chat chasse la souris. La souris est chassée par le chat.
Le chat a chassé la souris. La souris a été chassée par le chat.
Le chat chassait la souris. La souris était chassée par le chat.
Le chat chassera la souris. La souris sera chassée par le chat.
Le chat aura chassé la souris. La souris aura été chassée par le chat.
Le chat chasserait la souris. La souris serait chassée par le chat.
Le chat aurait chassé la souris. La souris aurait été chassée par le chat.

 

 

 

III Cas où une phrase à la voix passive

est incomplète

 

Une phrase à la voix passive reste incomplète dans deux cas.

 

1. Quand l’auteur de l’action est évident, on peut laisser la phrase inachevée.

 

Exemples 

La police recherche les fugitifs. →  Les fugitifs sont recherchés (par la police).

Les pompiers ont éteint l’incendie. →  L’incendie a été éteint (par les pompiers).

Le docteur a soigné le patient. → Le patient a été soigné (par le docteur).

 

 2. Parfois, on ne connaît pas encore l’auteur de l’action. Dans ce cas, la phrase reste incomplète.

 

Exemples

Une personne a volé un Van Gogh. → Un Van Gogh a été volé.

Quelqu’un a rangé la chambre. → La chambre a été rangée.

On a laissé un message devant la porte. → Un message a été laissé devant la porte.

 

 

 

IV Voix passive : les autres formes

 

Il y a :

  • les formes pronominales de sens passif ;
  • le verbe se faire + infinitif.

 

 

1. Formes pronominales de sens passif

 

Il s’agit de mettre le verbe à la forme pronominale c’est-à-dire d’ajouter le pronom réfléchi se.

 

Phrases à la voix active Phrases à la voix passive Formes pronominales de sens passif
Dans cette région, on vend bien les villas. Dans cette région, les villas sont bien vendues. Dans cette région, les villas se vendent bien.
Normalement, on boit le café chaud. Normalement, le café est bu chaud. Normalement, le café se boit chaud.
On lit le français de gauche à droite. Le français est lu de gauche à droite. Le français se lit de gauche à droite.
Le syndic entretient l’immeuble régulièrement. L’immeuble est entretenu régulièrement. L’immeuble s’entretient régulièrement.
L’Académie donnera les résultats des examens en fin de mois. Les résultats des examens seront donnés en fin de mois. Les résultats des examens se donneront en fin de mois.

 

Les formes pronominales de sens passif s’emploient uniquement pour les êtres inanimés.

 

Quand le verbe est à un temps composé, le participe passé s’accorde avec le sujet.

 

Exemple

Les villas se vendent bien. → Les villas se sont bien vendues.

 

 

2. Verbe se faire + infinitif

 

L’emploi du verbe se faire suivi de l’infinitif est une autre forme de voix passive.

 

Phrases à la voix active Phrases à la voix passive Construction

se faire + infinitif

On m’a bousculé. J’ai été bousculé(e). Je  me suis fait bousculer.
Une voiture a renversé une personne. Une personne a été renversée par une voiture. Une personne s’est fait renverser par une voiture.
Un commerçant m’a arnaqué. J’ai été arnaqué(e) par un commerçant. Je me suis fait arnaquer par un commerçant.
Hier, le Real Madrid a battu le PSG. Hier, le PSG a été battu par le Real Madrid. Hier, le PSG s’est fait battre par le Real Madrid.

 

Cette construction ne s’emploie qu’avec les êtres animés. Un être animé est une personne ou un animal.

 

Le verbe se faire souligne une certaine responsabilité de la part de la victime.

 

À un temps composé, le participe passé est invariable.

 

Exemple

Il s’est fait arnaquer. →  Elle s’est fait arnaquer.

 

 

 

V Cas où il est impossible de mettre une phrase

à la voix passive

 

Dans certains cas, il est impossible de mettre une phrase à la voix passive.

 

On ne peut pas mettre  une phrase à la voix passive quand :

  • le verbe initial est employé sans complément d’objet ;
  • le verbe initial est suivi d’un complément d’objet indirect*** ;
  • le verbe initial exprime un état ou une situation ;
  • le sujet est un pronom personnel (je, tu, il, elle, nous, vous, ils ou elles).

 

*** Il y a un complément d’objet indirect (C.O.I.), quand le verbe est suivi de la préposition à (parler à, dire à, téléphoner à, etc.).

 

Exemples

Pierre mange. → Voix passive impossible. (Il n’y a pas de complément d’objet.)

Il mange un gâteau. → Voix passive impossible. (Le sujet est un pronom personnel.)

Irène lit. → Voix passive impossible. ((Il n’y a pas de complément d’objet.)

Elle lit un livre.→ Voix passive impossible. (Le sujet est un pronom personnel.)

Hélène parle à Jean. → Voix passive impossible. (Le verbe est suivi de la préposition à.)

La mer est calme. → Voix passive impossible. (Le verbe exprime un état.)

Anaïs a une sœur. → Voix passive impossible. (Le verbe exprime une situation.)

 

 

 

VI Emplois de la voix passive

 

La voix passive est souvent employée par les journalistes pour capter l’attention des lecteurs.

 

Dans la langue courante orale, on peut l’employer pour attirer l’attention de son interlocuteur sur un point précis.

 

Dans la langue courante écrite, on peut l’employer pour mettre en avant une information.

 

 

 

Exercices

 

1. Indiquez si les phrases sont à la voix active ou à la voix passive.


Pierre achète un gâteau.


Le nouveau président de la République a été élu.


Nous sommes partis à la montagne.


J’ai été reçu(e) par le directeur.


J’ai reçu une amie à la maison.


Il était accompagné de ses amis.


Un tableau a été volé au musée.


La police recherche activement les coupables.


Hélène est appréciée de tous ses voisins.

 

 

2. Mettez chaque phrase à la voix passive. Choisissez la bonne forme verbale.


Jacques a pêché trois truites.
→ Trois truites .................................... par Jacques.


Avant, mon chat chassait les souris.
→ Avant, les souris .................................... par mon chat.


Julie accompagnera Pierre.
→ Pierre .................................... de Julie.


Ma mère prépare une tarte aux fruits.
→ Une tarte aux fruits .................................... par ma mère.


On a volé un tableau au musée.
→ Un tableau .................................... au musée.

 

 

3. Mettez les verbes à la forme pronominale.


Le thé est bu sans citron.
→ Le thé ……………………………..…………….. sans citron.


La semaine dernière, les tomates étaient vendues très chères.
→ La semaine dernière, les tomates ……………………………..…………….. très chères.


Tous les livres ont été vendus.
→ Tous les livres ……………………………..……………..

 

 

4. Transformez les phrases avec la structure se faire + infinitif.


Mon frère a été arnaqué par un commerçant.
→ Mon frère ……………………………... par un commerçant.


Les voisins ont été cambriolés.
→ Les voisins ……………………………...


Elle a été félicitée par ses professeurs.
→ Elle ……………………………... par ses professeurs.


Le jour du déménagement, j’ai été aidé(e) par des amis.
→ Le jour du déménagement, je ……………………………...  par des amis.

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright août 2021 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.com

Tous droits réservés.

 

 

 

2 commentaires

  1. Chiraki dit

    Μille mercis!! Excellent travail . Grâce à vos explications et aux exemples j’ai très bien compris la voix active – passive ,ainsi que l’ accord du participe passé.

  2. Il est vrai que la voix passive n’est pas facile à comprendre mais c’est toujours utile de voir ce point de grammaire..
    Je suis heureux d’avoir pu vous éclairer.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.