Accueil » Liste des cours » Lexique du commerce (B1)

Lexique du commerce (B1)

le commerce
Copyright: robuart

Le commerce est l’achat et la revente de marchandises. Il revêt différentes formes. Dans cet article, je vous les présente en vous expliquant les nuances qui existent entre elles.

 

 

 

Présentation

 

Dans le commerce, il y a les grossistes et les détaillants.

 

Les grossistes sont ceux qui vendent en gros des marchandises aux détaillants.

Les détaillants sont ceux qui vendent au détail des marchandises aux particuliers (c’est-à-dire les consommateurs).

 

Définitions

Vendre en gros : vendre en grande quantité.

Vendre au détail : vendre par petites quantités.

 

Un détaillant vend ses marchandises dans un lieu public, par correspondance ou en ligne.

 

 

 

I Commerce : la vente dans un lieu public

 

Les lieux publics possibles sont les suivants : le marché, le magasin, la boutique, le grand magasin la supérette, le supermarché, l’hypermarché et le hard discount.

 

Voyons quelles sont les différences.

 

 

1. Marché

 

Le marché est le lieu à l’air libre ou couvert où l’on vend des denrées alimentaires (c’est-à-dire des aliments).

 

Le marché est aussi le lieu où l’on vend des denrées alimentaires, des vêtements et des ustensiles de cuisine un jour fixe de la semaine.

 

Voici deux expressions : faire son/le marché et à bon marché.

Faire son/le marché : faire ses courses au marché.

À bon marché : à bas prix.

 

Exemples

Je fais mon/le marché.

Nous avons acheté cet ordinateur à bon marché.

 

Quelle est la différence entre une halle et les halles ?

Une halle est un marché couvert où l’on vend en gros une marchandise en particulier : la halle au blé.

Les halles sont l’emplacement où se tient le marché central de denrées alimentaires d’une ville  : les halles de Paris.

 

 

2. Magasin et boutique

 

Un magasin est un lieu où l’on vend au détail des articles manufacturés ou des denrées alimentaires.

 

Définitions

 Article manufacturé : ce qui résulte d’un processus de fabrication. (Exemple : les vêtements.)

Denrée alimentaire : aliment.

 

Une boutique est un lieu où l’on vend au détail des articles manufacturés. Le mot boutique peut aussi désigner un lieu où l’on fabrique et vend au détail des objets.

 

Les magasins et les boutiques sont divisés en rayonnages (ou rayons).

Rayonnage (ou rayon) : ensemble de planches formant un meuble dans lequel on range toutes les marchandises de même type.

 

Voici cinq expressions : faire du lèche-vitrines, faire les magasins/boutiques, tenir boutique, fermer boutique et parler boutique.

 

Faire du lèche-vitrines : flâner en regardant les devantures de magasins/boutiques sans forcément entrer. (Généralement, on emploie cette expression quand on parle de vêtements ou d’accessoires vestimentaires.)

Faire les magasins/boutiques : parcourir les magasins/boutiques sans nécessairement acheter d’articles. (Généralement, on emploie cette expression quand on parle de vêtements ou d’accessoires vestimentaires.)

Tenir boutique : gérer un commerce.

Fermer boutique : cesser son commerce.

Parler boutique : parler des affaires professionnelles.

 

 

3. Grand magasin

 

Par grand magasin, on entend une entreprise de vente au détail d’articles manufacturés et de denrées alimentaires. Il est composé de plusieurs étages divisés en plusieurs rayons.

Les marchandises qui y sont vendues sont de différentes marques et généralement très coûteuses.

 

Définitions

 Article manufacturé : ce qui résulte d’un processus de fabrication. (Exemple : les vêtements.)

Denrée alimentaire : aliment.

Coûteuses :  chères.

 

 

4. Supérette, supermarché et hypermarché

 

Une supérette est un magasin d’alimentation en libre service de taille moyenne (de 120 à 400 m2). Elle s’adresse surtout à une clientèle de voisinage.

 

Un supermarché est un magasin de grande surface (de 400 à 2500 m2) vendant surtout de l’alimentation mais aussi d’autres types de marchandises.

 

Un hypermarché est un magasin d’une surface supérieure à 2500 m2.

On y trouve une grande variété de produits : aliments, électroménagers, ordinateurs, etc.

Il dispose généralement d’un grand parking.

 

Une supérette est généralement plus chère qu’un supermarché ou qu’un hypermarché.

 

 

5. Hard discount

 

Un hard discount est un magasin de vente au détail de produits alimentaires mais aussi d’autres produits (exemple : des outils). Il a une surface importante. Les produits sont vendus à des prix  vraiment très bas et l’agencement est basique.

 

Agencement : manière d’organiser un lieu.

→ Synonyme : disposition.

 

Le petit commerce (magasins, boutiques et supérettes) est apprécié des Français mais il est de moins en moins répandu.

Les grandes surfaces (supermarchés, hypermarchés et hard discounts) proposent beaucoup de choix  à des prix intéressants.

 

 

 

II Commerce : la vente par correspondance

 

La vente par correspondance est un autre type de commerce. Il s’agit de la vente au détail de marchandises par l’intermédiaire du courrier. Elle se fait à partir d’un catalogue.

 

Les entreprises qui pratiquent ce type d’activité envoient leurs catalogues à différentes personnes sur le territoire national.

 

Un catalogue présente différents produits avec leurs prix respectifs.

 

Quand une personne désire en acheter, elle remplit un bordereau de commande.

 

Un bordereau de commande indique les informations suivantes :

  • coordonnées personnelles de la personne intéressée ;
  • noms et références des produits ;
  • quantités désirées ;
  • mode de paiement choisi.

 

Quand l’entreprise reçoit la commande, elle prépare le colis et l’expédie à l’adresse indiquée avec un bordereau de livraison.

Bordereau de livraison : document qui récapitule le contenu du colis.

 

Dans la vente par correspondance, parmi les produits proposés, on trouve différents types d’articles manufacturés mais surtout des vêtements.

 

En cas d’erreur sur la commande, on a la possibilité d’effectuer un échange par voie postale.

 

 

 

III Commerce : la vente en ligne

 

Il s’agit de la vente au détail de marchandises par internet.

 

La vente en ligne se déroule comme la vente par correspondance à la différence qu’on passe sa commande et on paye par l’intermédiaire du site internet de l’entreprise.

 

Un site internet présente les produits d’une entreprise avec leurs prix respectifs.

 

Quand on choisit des produits, ils sont enregistrés dans le panier.

Panier : page qui récapitule les articles choisis.

 

Une fois la sélection terminée, on vérifie son panier et on crée un compte. Si on en a déjà un sur le site en question, on s’y connecte.

→ Compte : page internet sur laquelle on enregistre ses coordonnées personnelles et où l’on peut retrouver l’historique de ses commandes. (Les coordonnées personnelles sont les informations permettant de contacter une personne.)

 

En dernier, on vérifie l’exactitude des informations et on effectue le paiement.

 

Le plus souvent, le paiement est réalisé par carte bancaire mais il existe d’autres moyens de paiement.

 

Le petit commerce comme les grandes surfaces font de la vente en ligne.

Les entreprises de vente par correspondance en font également.

Il n’y a qu’une certaine partie des entreprises qui s’y consacre entièrement.

 

 

 

Exercices

 

Exercice 1 : la vente dans un lieu public (page 1/4).  Répondez aux questions.

Exercice 2 : la vente par correspondance (page 2/4).  Répondez aux questions.

Exercice 3 : la vente en ligne (page 3/4).  Répondez aux questions.

Exercice 4 : les expressions (page 4/4).  Associez chaque expression à sa définition.

 

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright mars 2022 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.