Accueil » Le pronom tonique “soi” : les manières de l’employer (B1)

Le pronom tonique “soi” : les manières de l’employer (B1)

le pronom tonique soi
Droit d’auteur: glorcza / 123RF Banque d’images

Qui est soi ? Comment est-ce qu’il faut l’employer ? Dans cet article nous allons étudier le pronom tonique soi. Nous allons voir qui il représente et la manière de l’employer. Nous allons aussi découvrir certaines expressions.

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation

 

Les pronoms toniques s’emploient quand on veut distinguer les membres d’un groupe.

 

Exemples

Moi, je fais du vélo chaque dimanche.

Toi, tu fais de la marche deux fois par mois.

Lui , il fait du football une fois par mois.

Elle, elle fait de la randonnée chaque samedi.

Nous, nous faisons du canoë kayak tous les mercredis.

Vous, vous faites de l’athlétisme trois fois par mois.

Eux, ils font de la natation deux fois par semaine.

Elles, elles font de la boxe une fois par semaine.

 

Les pronoms toniques s’emploient aussi avec des prépositions.

 

Exemples

Je viens avec toi.

Monique et Pierre sont chez eux.

 

Pour réviser les pronoms toniques voyez l’article A2 (voir l’article).

 

Le pronom tonique soi est un peu particulier.

Voyons les manières de l’employer.

 

 

 

I Le pronom tonique soi

les manières de l’employer

 

Le pronom tonique soi indique tout le monde. On l’emploie dans des phrases d’ordre générale

 

Ce sont des phrases avec :

  • le pronom on impersonnel ;
  • les structures impersonnelles ;
  • l’infinitif.

 

Le pronom tonique soi ne s’emploie qu’avec des prépositions

 

 

1. Avec le pronom on impersonnel

 

Le ptonom on impersonnel est le pronom qui indique chaque être humain

 

Exemples

Quand on est malade on reste chez soi.

Pour voyager on prend tout ce dont on a besoin avec soi.

Dans certains cas on ne peut compter que sur soi.

 

 

2. Avec les structures impersonnelles

 

Les structures impersonnelles sont des structures verbales avec le pronom il impersonnel ou le pronom démonstratif neutre ce.

Dans ce cas la structure impersonnelle est suivie d’un infinitif.

 

Exemples

Il faut prendre soin de soi pour rester en bonne santé.

C’est important de faire attention à soi et aux autres sur la route.

 

 

3. Avec l’infinitif

 

L’infinitif est une des formes impersonnelles du verbe.

 

Exemples

Prendre soin de soi est une bonne chose.

Faire attention à soi et aux autres est la règle principale de la conduite routière.

 

 

 

II Le pronom tonique soi

les expressions figées

 

Il existe des expressions figées avec le pronom soi

 

En voici quelques-unes :

  • la confiance en soi ;
  • cela va de soi ;
  • soi-disant.

 

1. La confiance en soi : la conscience que l’on a de ses propres compétences et qui donne une certaine assurance.

 

Exemple

La confiance en soi est indispensable pour s’engager dans certains projets.

 

2. Cela va de soi : c’est évident, naturel.

 

Exemple 

– Pour réussir ce plat il faut faire attention à la cuisson.

 Cela va de soi !

 

3. Soi-disant : qui prétend être tel.

 

Exemple

Ton soi-disant ami n’a pas l’air de s’inquiéter pour toi.

 

Attention ! l’expression soi-disant peut se mettre en début de phrase quand on met en doute une affirmation.

Dans ce cas soi-disant signifie à ce qu’on prétend.

 

Exemple

Soi-disant il a participé au championnat du monde d’athlétisme.

 

 

 

Exercices

 

Les pronoms toniques

Complétez chaque phrase avec le bon pronom tonique.

Observez bien les phrases.

 

 

Les expressions

1. Reconstruisez les expressions.

2. Associez chaque expression à sa définition.

3. Complétez chaque phrase avec la bonne expression.

Réfléchissez bien.

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright janvier 2018 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
22 − 8 =