Accueil » La négation sous tous ses aspects en français (B1)

La négation sous tous ses aspects en français (B1)

la négation
Droit d’auteur: studiom1 / 123RF Banque d’images

En français la négation a différentes formes. Elle est toujours en deux parties. Dans cet article nous allons voir de manière approfondie le thème des formes négatives.

 

 

 

 

 

 

 

I Bases de la négation

 

Les trois principales  formes négatives sont ne … pas, ne … plus et ne … jamais.

Ne … pas 

Cette forme négative indique le contraire d’une action ou d’une situation.

Je parle français. (Situation.) ≠ Je ne parle pas français. (Situation contraire.)

Ne … plus

Avec la forme négative ne … plus on exprime l’arrêt d’une action ou d’une situation.

Il jardine encore. (Action qui continue.) ≠ Il ne jardine plus. (Action  arrêtée.)

Ne … jamais

Ne … jamais exprime l’inexistence d’une action ou situation dans la durée.

Je vais parfois à la montagne. (Action quasi-habituelle) ≠ Je ne vais jamais à la montagne. (Action inexistante dans la durée.)

Nous allons toujours à la piscine. (Action habituelle) ≠ Nous n’allons  jamais à la piscine. (Action inexistante dans la durée.)

 

 

 

II Les autres formes négatives

 

 

 1. Les formes négatives complexes avec deux emplois

 

Il existe des formes négatives qui s’emploient de deux manières différentes.

 

Ne … rien / Rien ne …

Ne … rien est une négation qui porte sur les choses. Rien peut être sujet.

 Elle veut quelque chose.

→ Elle ne veut rien.

Je comprends tout

→ Je ne comprends rien.

Quelque chose se passe.

Rien ne se passe.

Tout m’intéresse.

→ Rien ne m’intéresse. 

Ne … personne / Personne ne …

Ne … personne est une négation qui porte sur les personnes. Personne peut être sujet.

Tu connais quelqu’un.

 → Tu ne connais personne.

Elle connaît tout le monde.

→ Elle ne connaît personne.

Quelqu’un nous regarde.

→ Personne ne nous regarde.

Tout le monde regarde la télévision.

→ Personne ne regarde la télévision.

Ne … aucun(e) … / Aucun(e) … ne …

Ne … aucun(e) fait référence aux choses ou aux personnes. Aucun s’accorde en genre avec le nom auquel il se rapporte. Aucun peut accompagner le sujet.

J’ai servi des clientes.

→ Je  n’ai servi aucune cliente.

 Vous m’apportez tous les dossiers.

→ Vous ne m’apportez aucun dossier.

Des invités parlent.

→ Aucun invité ne parle.

Toutes les plantes sont fleuries.

Aucune plante n’est fleurie.

Ne … ni … ni … / Ni … ni …. ne …

l s’agit d’une négation qui porte sur deux éléments. Les conjonctions ni … ni … peuvent accompagner le sujet.

Il veut acheter un cahier et un stylo.

→ Il ne veut acheter ni cahier ni stylo.

J’ai vu Jacques et Irène.

→ Je n’ai vu ni Jacques ni Irène.

La framboise et la mure lui plaisent. 

→ Ni la framboise ni la mure ne lui plaisent.

Le théâtre et la lecture  sont mes loisirs.

→ Ni le théâtre ni la lecture ne sont mes loisirs.

 

 

2. La négation ne … nulle part

 

Ne … nulle part est une négation liée à l’espace.

Je vais à la maison. ≠ Je ne vais nulle part.

Il y a des auto-écoles partout ici. ≠ Il n’y a d’auto-écoles nulle part ici.

 

 

3. La forme non plus

 

On emploie non plus dans une phrase négative quand deux personnes ou choses ont des similitudes.  

Alain n’aime pas les épinards. Pierre ne les aime pas non plus.

Ce géranium n’a pas de fleurs. Ce bégonia n’en a pas non plus.

 

Non plus peut s’employer dans des réponses courtes.

– Je n’aime pas les épinards.

– Moi non plus.

 

Non plus peut s’employer quand la négation porte sur un deuxième élément.

– Est-ce que Paul aime les épinards ?

– Non, il n’aime pas les épinards.

– Donc je vais cuisiner des choux-fleurs.

–  Il n’aime pas les choux-fleurs non plus.

 

 

4. La négation ne … que … 

 

La négation ne … que … a un emploi particulier. Elle exprime une limitation. Ne … que … équivaut à seulement.

Je ne veux que du sucre. = Je veux seulement du sucre.

Dans la construction ne … que, les deux parties se contractent quand elles sont devant un mot commençant par une voyelle.

Je n’ai que trois fruits.

Tu ne mets qu’un cahier dans ton sac.

Il ny a qu’un client dans le magasin.

 

 

 

III La place de la négation dans la phrase

 

 

1. Ne … pas / ne … plus / ne … jamais / ne … rien

 

Verbe à un temps simple Verbe à un temps composé Verbe à l’infinitif
Ne … pas Je ne viens pas ce soir. Tu n’es pas venu hier. Je vous suggère de ne pas déranger les voisins.
Ne … plus Elle n’arrivera plus en retard. Nous n’avons plus téléphoné. Il est préférable de ne plus arroser les plantes.
Ne … jamais Il ne se plaignait jamais. Vous n’êtes jamais allés au Brésil. Il est important de ne jamais oublier ses affaires.
Ne … rien Nous ne désirons rien. Vous n’avez rien fait. Je vous conseille de ne rien déplacer.

 

 

2. Ne … personne / ne … aucun(e)

 

Ces deux négations s’emploient de manière différente avec un verbe à un temps composé et un verbe à l’infinitif.

Verbe à un temps simple Verbe à un temps composé Verbe à l’infinitif
Ne … personne Je ne vois personne. Elle n’a vu personne. Il est préférable de ne déranger personne.
Ne … aucun(e) Je n’entends aucun bruit. Il n’a entendu aucun bruit. Je vous conseille de ne déplacer aucun objet.

 

 

  3. Rien ne … / personne ne … / aucun(e) … ne …

 

Ces négations ne s’emploient pas avec un verbe à l’infinitif.

Verbe à un temps simple Verbe à un temps composé Verbe à l’infinitif
Rien ne …  Rien ne me plaît.  Rien ne m’a plu.  Impossible
Personne ne …  Personne ne parle.  Personne n’a parlé.  Impossible
Aucun(e) … ne …  Aucun ami ne m’appelle.  Aucun ami ne m’a appelé.  Impossible

 

 

 4. Ne … ni … ni … / ne … ni … / ni … ni … ne …

 

La structure ne … ni … ni … s’emploie avec deux noms, deux adjectifs ou deux infinitifs.

Avec deux noms Avec deux adjectifs Avec deux verbes à l’infinitif
 Ne … ni … ni … Pierre ne veut ni thé ni café. André n’est ni petit ni grand. Elle ne veut ni se promener ni jouer aux dames.

 

Attention ! avec deux verbes à un temps simple ou composé on doit employer la structure ne … ni … .

Tu  ne danses ni chantes.

Tu n’as mangé ni bu.

 

Attention ! la négation ni … ni … ne  s’emploie avec deux noms sujets.

Ni la confiture ni la gelée ne me plaisent.

 

 

5. Ne … nulle part

 

Dans la négation ne … nulle part les deux mots nulle part se mettent après le verbe ou le complément.

Tu ne vas nulle part.

Il n’est parti nulle part.

Elle n’a trouvé son sac nulle part dans l’appartement.

Il est important de ne laisser ses affaires nulle part ici.

 

 

6. Non plus

 

La forme non plus se met toujours en fin de phrase.

Je n’aime pas les épinards non plus.

Pendant les vacances nous ne sommes pas partis non plus.

Nous vous recommandons de ne pas déranger Pierre non plus.

 

 

7. Ne … que

 

La forme ne … que ... encadre le verbe à un temps simpleJe ne veux que du sucre.

Avec un verbe à un temps composé la forme ne … que ... encadre l’auxiliaire et le participe passé  : Ils n’ont acheté que du sucre.  

 

 

 

IV Les articles et la négation

 

Quand un nom est précédé d’un article défini (le, la et les), il reste à la forme négative.

J’aime la glace. → Je n’aime pas la glace. 

 

Mais les articles indéfinis (un, une et des) et les articles partitifs (du, de la, de l’, et des) sont remplacés par de / d’.

Il a un ordinateur. →  Il n’a pas d’ordinateur.

Nous avons acheté du jus de pomme. →   Nous n’avons pas acheté de jus de pomme.

 

Avec la négation ne … ni … ni … on omet l’article indéfini et l’article partitif.

Il veut acheter un cahier et un stylo. →  Il ne veut acheter ni cahier ni stylo.

Elle a du thé et du café. → Elle n’a ni thé ni café.

 

Avec la négation ne … que on laisse tous les articles.

Je ne prends que le manteau.

Tu ne désires qu’un café.

Il ne boit que du thé.

 

 

 

Exercices

 

Voici une série d’exercices : exercice 1, exercice 2 , exercice 3, exercice 4exercice 5 , exercice 6.

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright février 2017 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.

 

 

 

2 commentaires

  1. Loren dit

    Merci pour votre matériel au service de tous, Ivan. Moi aussi je suis une passionnée du français et me sens reconnaissante envers le travail bien fait des autres. Matériel claire et complet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
12 × 6 =