Accueil » Liste des cours » Formes négatives : ne …pas, ne … plus, ne … jamais, etc. (A2)

Formes négatives : ne …pas, ne … plus, ne … jamais, etc. (A2)

formes négatives
Droit d’auteur: thomaspajot / 123RF Banque d’images

Les formes négatives françaises sont très diverses. La première forme négative est ne pas,mais la langue française en a d’autres plus ou moins complexes. Dans cet article nous allons les étudier. 

 

 

 

 

 

I Ne … pas

 

La langue française a la forme négative simple : ne pas.

On emploie cette négation pour exprimer le contraire d’une situation ou d’une action :

Je mange. ≠ Je ne mange pas.

Elle chante. ≠ Elle ne chante pas.

Nous dansons. ≠ Nous ne dansons pas.

La forme ne … pas du tout  est catégorique : Je ne parle pas français. → Je ne parle pas du tout français.

 

Maintenant voyons la négation ne … pas encore.

Quand on a fait quelque chose avant un moment donné, on emploie l’adverbe déjà :

– Il est midi, veux-tu manger quelque chose ?

– Non merci, j’ai déjà mangé. 

Quand une action reste à faire  on emploie ne … pas encore :

– Tu as faim à cette heure-ci ? Mais il est 14 heures !

– Je le sais mais je n’ai pas encore mangé.

 

Mais la langue française a d’autres négations. Ce sont les négations complexes. Voyons certaines d’entre elles.

 

 

 

II Ne … plus et  ne … jamais

 

Dans une phrase affirmative, l’adverbe encore indique qu’une action continue alors que la négation ne … plus  indique qu’elle s’arrête : 

Je mange encore. ≠ Je ne mange plus.

 

En français il existe aussi l’adverbe toujours qui indique la continuité d’une action ou d’un état au quotidien tandis que ne … jamais indique l’absence constante de cette action ou de cet état :

Il est toujours de bonne humeur ≠ Il n’est jamais de bonne humeur.

 

 

 

III Ne … rien, ne … personne et  ne … aucun(e)

 

D’abord il y a la négation ne rienElle porte sur les choses de manière absolue :

Dans ce cours, je comprends tout.  ≠ Dans ce cours, je ne comprends rien.

 

Ensuite il y a ne … personne . C’est une négation qui porte sur les personnes de manière absolue :

Je parle à tout le monde. Je ne parle à  personne.

 

La négation ne … aucun porte sur les choses ou les personnes de manière absolue. 

Mais attention !

L’adverbe aucun est suivi d’un nom.  

Il s’accorde en genre avec ce nom.

 

Par rapport aux choses.

Tu aimes tous les légumes. ≠ Tu n’aimes aucun légume.

Il connaît toutes les danses. ≠ Il ne connaît aucune danse.

 

Par rapport aux personnes.

Tu connais tous les employés de ce magasin. ≠ Tu ne connais aucun employé de ce magasin.

Nous saluons toutes les clientes. ≠ Nous ne saluons aucune cliente.

 

 

 

IV Place de la négation dans la phrase

 

La négation est en deux parties : ne … pas, ne … plus, ne … jamais, ne … rien, ne … personne, ne … aucun.

 

Avec un verbe à un temps simple (présent, futur, imparfait…) la négation encadre le verbe :

Je ne viens pas.

Elle ne dessinera plus.

Nous ne chantions jamais.

 

En revanche avec un verbe à un temps composé (passé composé, plus-que-parfait…) la négation encadre l’auxiliaire (être ou avoir) :

Je ne suis pas allé au cinéma.

Tu  n’avais rien mangé.

 

Attention ! ne … personne et ne … aucun  encadrent l’auxiliaire et le participe passé :

Je n’ai vu personne.

Elle n’a rencontré aucune amie.

 

Avec l’expression il y a, la négation encadre y a même à un temps composé :

Il n’y a pas de papier sur le bureau.

Il n’y a pas eu d’orage.

 

 

 

V Adverbe ne

 

Quand l’adverbe ne est situé devant un verbe commençant par une voyelle (a, e, i, o, u, y), le e est remplacé par une apostrophe :

Je ne vais pas au cinéma.

Je nai pas beaucoup d’argent. 

 

 

 

Exercices

 

Exercice 1

Indiquez le contraire de chaque phrase.

Lisez bien les différentes phrases.

 

 

Exercice 2

Indiquez le contraire de chaque phrase. 

Choisissez la phrase correctement construite.

Lisez bien les phrases.

 

 

 

 

Pour aller plus loin cliquez sur le lien ci-dessous.

Article

 

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright octobre 2016 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.