Accueil » À et de : deux prépositions avec des emplois différents (A2)

À et de : deux prépositions avec des emplois différents (A2)

À et de
Droit d’auteur: hkeita / 123RF Banque d’images

À et de, deux prépositions qui ont l’air simples au premier abord, ont des emplois très variés. Parfois elles ont des emplois proches et Il n’est pas facile de savoir laquelle des deux prépositions il faut utiliser. Dans cet article, nous allons voir leurs principaux emplois et les verbes qu’elles accompagnent.

 

 

 

Présentation

 

Les prépositions à et de s’emploient dans différents cas.

Ici nous allons en étudier seulement quelques-uns.

Ces deux prépositions s’emploient quand on veut exprimer :

  • le lieu ;
  • la possession ;
  • le temps ;
  • les prix ;
  • les récipients et leur contenu ;
  • les aliments.

On les emploie aussi avec certains verbes.

 

 

 

I À et de : le lieu

 

Quand on veut exprimer un lieu on doit employer la préposition à pour la destination ou le lieu où l’on se trouve et la préposition de pour la provenance (origine).

 

Attention  aux articles contractés !

 

Rappel :

à + le → au

à + les → aux

de + le → du

de + les → des

 

Exemples

Je vais à la maison. (lieu de destination)

Il est au cinéma. (On parle du lieu où la personne se trouve.)

Vous venez de la bibliothèque. (lieu de provenance)

Ils reviennent du marché. (lieu de provenance)

 

Attention ! il faut employer d’autres prépositions pour les pays (voir l’article).

 

 

 

II À et de : la possession

 

En ce qui concerne l’expression de la possession, les deux prépositions s’emploient différemment.

 

On emploie la préposition à entre :

  • le verbe être et  un pronom tonique ;
  • le verbe être et un nom de personne.

 

On emploie la préposition de entre :

  • deux noms ;
  • un pronom démonstratif et un nom de personne

 

Exemples

Ce pull est à moi

La voiture rouge est à Paul

La voiture de Paul est rouge. 

Ce pull est celui de Pierre.

 

Pour voir les autres manières d’exprimer la possession cliquez sur le lien (voir l’article).

 

 

 

III À et de : le temps

 

Pour exprimer le moment on emploie la préposition à.

Attention ! on emploie de … à… pour les horaires.

 

Exemples

Nous nous verrons à midi.

Le bureau est ouvert de  10 heures à 19 heures. (durée)

 

Pour approfondir l’expression de la durée cliquez sur le lien (voir l’article).

 

 

 

IV À et de : les prix

 

Pour exprimer les prix on peut employer la préposition à et la préposition de.

 

Exemples

J’ai vu une veste à 50 euros.

Vous avez acheté un livre de 10 euros.

 

Attention ! dans le cas d’un achat on peut aussi employer la préposition pour (voir l’article).

 

 

 

À et de : les récipients et leur contenu

 

Quand on veut parler des récipients on indique leur utilité avec la préposition à et leur contenu avec la préposition de.

 

Exemples

Sur la table il y a un verre à vin. (On parle d’un verre destiné au vin.)

Il manque un verre à eau. (On parle d’un verre destiné à l’eau.)

Je bois un verre de vin. (Je bois du vin contenu dans un verre.)

Il boit un verre d’eau. (Il boit de l’eau contenue dans un verre.)

 

 

 

VI À et de : les aliments

 

Si on parle d’ingrédients qui donnent une saveur à un plat cuisiné, on emploie la préposition à.

Si on parle d’aliments transformés, on emploie la préposition de.

 

Exemples

Une quiche aux brocolis.

Une tarte aux abricots.

Une salade de brocolis.

Une confiture d’abricots.

Une eau gazeuse à la menthe.

Un yaourt à la pêche.

Un sirop de menthe.

Un jus de pêche.

 

 

 

VII À et de : les verbes

 

Certains verbes sont accompagnés de la préposition à et d’autres de la préposition de. En voici quelques-uns.

 

Le lieu
aller à + nom de lieu

parvenir à  + nom de lieu

être originaire de + nom de lieu

provenir de + nom de lieu

Les communications
téléphoner à + nom de personne / lieu

écrire à + nom de personne / lieu

recevoir un coup de téléphone de + nom de personne / lieu

recevoir une lettre / un message de + nom de personne / lieu

Les activités intellectuelles
penser à + nom de personne / chose

réfléchir à + nom de chose

se préoccuper de + nom de chose 

s’inquiéter de + nom de chose 

Attention ! se préoccuper / s’inquiéter pour + nom de personne

La vie en société
participer à + nom de chose

assister à + nom de chose

s’occuper de + nom de personne / chose

faire partie de + nom de chose

 

 

 

VIII À et de : les verbes difficiles

 

1. Arriver à ou arriver de ?

On emploie arriver à avec un lieu de destination et arriver de avec un lieu d’origine.

 

Exemples

J’arrive à la maison. (destination)

Il arrive du cinéma. = Il vient du cinéma. (origine)

2. Parler à ou parler de ?

On emploie parler à quand on veut indiquer un interlocuteur.

On emploie parler de quand on veut indiquer un sujet de conversation.

 

Exemples

Nous parlons à Jacques. (interlocuteur)

Vous parlez à un ami. (interlocuteur)

Nous parlons de  Pierre. (sujet de conversation)

Vous parlez de la nouvelle exposition du Louvre. (sujet de conversation)

 

3. Commencer à ou commencer de ?

Commencer à fait partie de la langue courante. Commencer de fait partie du registre littéraire.

 

4. Continuer à ou continuer de ?

Continuer à et continuer de n’ont pas le même sens. Faisons le point. Continuer à indique qu’une action se poursuit alors que continuer de indique une habitude

 

Exemples

Pierre continue à peindre. (Il a commencé une peinture et la poursuit.)

Pierre continue de peindre. (Il peint régulièrement depuis un certain temps.)

 

5. Phrases : tournure personnelle ou tournure impersonnelle ?

Les phrases à tournure personnelle sont celles qui ont un sujet qui représente une personne, un animal ou une chose (je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils et elles ; les noms et les groupes de noms)

Par contre, les phrases à tournure impersonnelle sont celles qui ont une construction impersonnelle (il est facile, il est difficile, c’est simple, c’est compliqué)

On emploie la préposition à avec les phrases à tournure personnelle et la préposition de avec celles à tournure impersonnelle

 

Exemples

Une langue étrangère est difficile à apprendre. (C’est une phrase à tournure personnelle.)

Il est difficile d’apprendre une langue étrangère. (C’est une phrase à tournure impersonnelle.)

 

 

 

Exercices

 

Différentes situations

Complétez les phrases avec la bonne préposition.

Faites attention aux mots des phrases.

 

 

Les verbes

Complétez les expressions avec la bonne préposition.

Observez bien les verbes.

 

 

Les cas difficiles

Complétez les phrases avec la bonne préposition.

Observez bien les verbes et faites attention aux indices.

 

 

 

Toute reproduction est interdite sans accord écrit préalable.

Copyright décembre 2017 Ivan Bargiarelli 

leflepourlescurieux.fr

Tous droits réservés.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
56 ⁄ 28 =